Les Hauts de La Réunion sous l’influence des feux de biomasse en Afrique

Note d’information sur les fortes concentrations d’ozone relevées à Bourg-Murat début août 2019

Les travaux menés par le Laboratoire de l’Atmosphère et des Cyclones (LACy) ont montré que durant l’hiver austral, la couche limite et la troposphère au-dessus de La Réunion sont impactées par des polluants primaires et secondaires issus du brûlage de la biomasse qui ont lieu annuellement en Afrique et à Madagascar. Ces polluants (dont l’ozone) sont transportés au Sud-Ouest de l’Océan Indien et ont tendance à impacter plus particulièrement les hauts de l’île. C’est ce phénomène que nous observons actuellement.

Courbe Ozone Bourg Murat (BMU) du 0508 au 090819 {JPEG}

pour en savoir plus, ci-dessous notre note d’information :

Les Hauts de La Réunion sous l’influence des feux de biomasse en Afrique