Les effets sur la santé


La pollution, un vrai risque pour notre santé.

S’il est possible de sélectionner parmi les aliments ceux que l’on veut manger, il est difficile d’en faire autant avec l’air que l’on respire. Et pourtant, la qualité de l’air a un impact réel sur la santé. Certaines personnes sont plus vulnérables à la pollution atmosphérique, mais chacun peut être affecté. Les voies respiratoires (bouche, nez, trachée), premières entrées de l’air dans l’organisme, sont les principales cibles des polluants atmosphériques.

La pollution de fond, celle à laquelle nous sommes exposés tous les jours, a plus d’impacts sur la santé que les pics de pollution ponctuelle.

Par ailleurs, selon une étude présentée en Juin 1999 lors d’une conférence de l’OMS – Organisation Mondiale de la Santé – et publiée en Août par la revue « The Lancet », la pollution atmosphérique, source de mortalité à long terme, représente une quantité d’années de décès comprise entre 192 000 et 440 000, en France pour l’année 1996.

Dans cette étude, ce sont les particules fines qui sont considérées comme marqueur de pollution, sachant que d’autres polluants peuvent être en cause dans les effets sur la santé et que les interactions entre polluants sont encore très mal connues.

En conséquence, les résultats évoqués précédemment seront sans doute réajustés à l’avenir, en fonction de l’accumulation des données.

Enfin, même si les chiffres énoncés ont été soumis à de nombreuses discussions, aucune étude scientifique ne dément les effets sur la mortalité et la morbidité des principaux polluants rencontrés.

Etudes spécifiques

Etudes de l’Institut de Veille Sanitaire.

Mentions légales